FIN

Logements rue Fin

●    Programme
Le projet prend place dans un milieu urbain fragilisé, le quartier de la Fonderie,  dans la commune de Molenbeek-St-Jean à Bruxelles, à proximité du canal Bruxelles-Charleroi et de la Chaussée de Gand et fait suite à un marché public attribué par procédure négociée dans le cadre du contrat de quartier Fonderie-Pierron sur la commune de Molenbeek.
Rue Fin le projet consiste en un  bâtiment de 3 logements sociaux : 1 appartement deux chambres au rez-de-chaussée et 2 duplex 4 chambres aux étages supérieurs. L’immeuble intègre aussi un passage vers un jardin urbain à l’intérieur de l’îlot.

●   Parti urbanistique
Le projet rue Fin fait suite à l’analyse des caractéristiques du parcellaire urbain et s’inscrit dans les deux directions données par la géométrie des parcelles de l’îlot. Celle-ci résulte probablement de la division d’un ancien îlot.  L’utilisation de la géométrie dans la configuration de l’immeuble et du passage vers le jardin permet d’offrir dès l’entrée du jardin une perspective qui s’étend le long de la plus grande profondeur de l’îlot, d’ouvrir et d’évaser le passage vers le jardin et de s’intégrer dans l’orientation du jardin. Cette perspective est soutenue par un long mur de soubassement entre le jardin privé du logement et le jardin urbain qui est semi-public.

● Parti architectural
L’agencement de volumétrie et de baies de façade  de 3 logements rue Fin crée une transition entre le langage urbain de la rue et le langage naturel du jardin. L’utilisation des matériaux de façade (blocs de bétons clivés et bardage bois) permet d’assurer la transition entre la rue et le jardin.
L’immeuble se déploie sur 3 étages. Une attention particulière est portée à la qualité des espaces de vie proposés: le jeu d’imbrication des duplex permet d’offrir à chacun des 3  logements un large séjour s’ouvrant sur un espace extérieur privatif de terrasse (et de jardin au rez-de-chaussée) privatif et généreux.
Les façades sont revêtues en partie supérieure d’un bardage bois et en soubassement de blocs en béton clivés. Le bois a été choisi pour sa valeur esthétique, son caractère écologique ainsi que pour l’expression de la relation avec le jardin urbain, et le béton pour asseoir le bâtiment et protégér durablement ses parties en contact avec le sol et avec la rue.

2004-2007 La Commune de Molenbeek-Saint-Jean Logements