BYRRH

Pôle d’activité et crèche « BYRRH »

Le bâtiment existant présente d’une part des qualités patrimoniales, spatiales et structurelles remarquables et d’autre part une typologie industrielle claire constituée de bâtiments périphériques  en maçonnerie lourde encadrant un espace libre composé de quatre halles à ossature métallique partiellement vitrées

D’un point de vue urbain, la situation du bâtiment est particulière et intéressante, à la limite du quartier Maison Rouge Laeken et du site de Tour et Taxis.

Partant de cette analyse, les lignes directrices du projet seront :
Mettre en valeur et tirer parti du caractère historique, de la typologie et des qualités urbaines et architecturales du bâtiment existant
Dégager et libérer l’ensemble des verrières
Créer un espace commun de circulation qui articule l’ensemble des fonctions, ayant une atmosphère de rue, de place, généreuse, ouverte, dynamique, conviviale, aérée…
Prolonger le concept architectural par le concept énergétique et environnemental du projet, en concevant cette rue intérieure comme un espace protégé et couvert mais non chauffé, un tampon climatique, un micro-climat
Articuler les différentes fonctions et leursespaces communs avec le quartier et ses futurs développements par la disposition des accès et des ouvertures du complexe

Sur un site ne disposant d’aucun espace extérieur, nous allons créer un espace«extérieur / intérieur» (comme les galeries Saint-Hubert par exemple), protégé de la pluie et du vent, agrémenté de végétation et de mobilier urbain, bénéficiant abondamment de la lumière du jour.
Une micro-ville. Un espace «public» constitué d’une place et d’une rue, bordées d’activités diversifiées, tels de petits bâtiments intérieurs, des terrasses, des jardins, circulant sur plusieurs niveaux, offrant un caractère particulier, une grande richesse et diversité d’impressions, de perceptions, de situations…

Le projet peut être lu de deux manières différentes s’enrichissant mutuellement l’une l’autre : il s’agit d’un outil fonctionnel et performant, dont les circulations et les espaces communs sont qualitatifs, ou il s’agit d’une circulation, promenade, déambulation, de qualité, conviviale et agréable, à travers des espaces lumineux et de qualité, desservant de manière fonctionnelle et performante les différentes activités du site.
Cette dynamique ne s’épuise jamais et crée la richesse et la qualité du projet : à la fois un outil de travail ou un lieu de vie, à la fois un espace professionnel privé ou un lieu urbain et semi-public, chacune des activités accueillant ses visiteurs, son public…à la fois une fabrique ou une maison, à la fois intérieur ou extérieur, un bâtiment ou une micro-ville… .

 

2009 Le CPAS de Bruxelles Bureaux, Education